Un concours « press-talent » pour encourager les jeunes journalistes dans la production mediatique

Le « Journal Africa » a lancé lundi 8/8/2022 le concours « press-talent » au cours d’une conférence de presse faite dans les enceintes de l’Institut Français du Burundi.

Dans un entretien accordé au Journal mbwira.bi Djemima Nzombo, présidente de l’organe chargé dudit concours, indique que ce concours a été initié pour encourager les jeunes journalistes à produire des contenus médiatiques plus professionnels. « le concours a ciblé les jeunes journalistes parce le « Journal Africa » est un media jeune et presque tous ceux y travaillent sont jeunes », ajoute-t-elle.

Elle fait savoir aussi que l’on était habitué au concours « miss-burundi », ou au concours dans le domaine musical et que les journalistes semblaient avoir été oubliés.

A la question de savoir si le jury sera impartial, Djemima Nzombo rassure: « les membres du jury seront les rédacteurs en chef des medias, il y aura aussi un membre venant du ministere en charge des medias. Par ailleurs, les journalistes du « Journal Africa » ne feront pas partie de la compétition, il n’y aura pas moyen de faire du favoritisme ».

Le thème retenu pour ce concours première édition « press-talent » est : « L’impact de la covid-19 sur la vie socio-économique au Burundi ». Un thème qui n’a pas manqué d’inciter pas mal d’organisations à soutenir ce concours. L’exemple est celui de CERDES ( Cercle d’écoute pour la réhabitation et le développement économique et social) travaillant avec les communautés et dont son représentant Damien Fyiroko affirme Etre témoin de l’impact négatif de la covid-19 sur l’activité économique des ménages.

Des informations issues dela dite conférence de presse mentionnent que seuls les journalistes ayant entre 18 et 35ans prendront part au concours « press-talent ».
Les productions médiatiques en compétition devront avoir été publiées entre le 15/7/2022 et le 30/8/2022.
L’article devra contenir entre 700 et 1000 mots. La durée du reportage audio devra être entre 2 minutes et 2 minutes 30 secondes de même que le reportage vidéo.
Quant au prix en compétition, initialement prévu étant de 500.000fbu pour chacun des 3 premiers contenus mediatiques,il pourrait changer selon les soutiens obtenus par le medium organisateur, fait savoir Djemima Nzombo dans son entretien avec mbwira.bi

 80 total views,  5 views today

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.